Nutrition orale

Principes de la nutrition orale :

La complémentation orale sera utilisée lorsque la personne ne pourra plus s'alimenter convenablement, ou que son alimentation normale sera insuffisante pour couvrir ses besoins protéino-énergétiques.

Pour utiliser ce traitement, il faudra que le tube digestif du patient soit fonctionnel et qu'il dispose de capacités suffisantes en termes de déglutition, cette solution va permettre de compléter les apports de l'alimentation orale habituelle.

L’objectif de la complémentation orale est d’augmenter les apports, que l’alimentation orale habituelle va fournir.

Plusieurs traitements peuvent nécessiter une complémentation orale

Différentes situations peuvent amener les patients à nécessiter une complémentation orale :

  • Problèmes de mastication ou de déglutition (Chirurgie ORL, dentaire).
  • Situations pré ou post opératoires.
  • Besoins protéino-énergétiques accrus.
  • Anorexies.
  • Sténoses ou dysfonctionnement de l’œsophage.
  • Pathologies sous-jacentes (Cancer, mucoviscidose, BPCO, maladie de Parkinson, SLA, insuffisances sévères…).
  • Difficultés d’accès à la nourriture.

Les diététiciennes d'AGEvie assurent:

- La coordination avec le prescripteur et les équipes soignantes de l’Hôpital.

- Des appels téléphoniques réguliers.

- Le suivi régulier du poids du patient et de l’observance (proposition de tests de plusieurs compléments).

- Une écoute et un soutien du patient tout au long de son traitement.

- La rédaction de comptes-rendus aux médecins.

Le service logistique d'AGEvie assure :

- L’approvisionnement des nutriments et consommables à domicile tous les 28 jours.

- Le contrôle des stocks, de la date de péremption et des conditions de stockage à domicile.

Le service social d'AGEvie informe le patient
sur ses droits et l’oriente dans ses démarches.

Quel coût pour le traitement à domicile ?

La prise en charge des produits de complémentation nutritionnelle orale est assurée chez les malades, dont la fonction intestinale est normale, et qui sont dénutris selon les critères définis par les arrêtés du 2/12/2009 (pour l’adulte) et du 23/02/2010 (pour la pédiatrie).

AGEvie va recueillir toutes les informations administratives nécessaires au traitement du dossier afin de traiter directement avec les caisses d’assurance maladie et les mutuelles.